Samaritains

De Les Archives de Vault-Tec
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ici et maintenant.png
Cet article est une ébauche et mériterait un meilleur développement.
Vous pouvez aider les Archives de Vault-Tec en partageant vos connaissances sur le sujet (comment ?) ; n'hésitez pas à consulter le guide de l'utilisateur pour connaitre toutes nos recommandations.
Samaritains
FO76 Twitter Responders.jpg
Vue d'ensemble
leadersMaria Chavez & Dassa Ben-Ami
Société
membres notablesColonel
Delbert Winters
Kesha McDermott
Melody Larkin
Territoires
quartier-généralAéroport de Morgantown
lieux notablesCaserne de Charleston
Flatwoods
Point Pleasant

Les Samaritains sont une faction apparu dans les Appalaches peu après la Grande Guerre et disparu en 2102. Composée uniquement de volontaires, elle a pour but d'assurer une aide d’urgence aux survivants des différentes villes en fournissant des pompiers, des policiers, du personnel médical ainsi qu'un système automatisé qui enseigne aux survivants les compétences de base en matière de survie[1].

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Les débuts[modifier | modifier le wikicode]

Les Samaritains sont apparus grâce à la coopération entre les pompiers, policiers et médecins urgentistes de Charleston suite aux événements de la Grande Guerre.

Au vu du chaos qui s'est abattu après la chute des bombes il était nécessaire de maintenir un corps d'urgence pour répondre aux besoins des survivants. Dans un premier temps, les Samaritains décidèrent de garder le même moyen de fonctionnement qu'auparavant et on faisait appel à eux encore par leurs métiers d'avant-guerre. Ils respectaient scrupuleusement l'ancienne chaîne de commandement et faisaient tout pour garder leurs indépendances (vis-à-vis notamment du nouveau Gouvernement d'urgence de Charleston qui souhaitait en prendre la direction).

Pendant un temps Charleston était devenu le cœur de la reconstruction des Appalaches grâce à eux. Malheureusement, plus les semaines s'écoulaient, plus il y avait de réfugiés. Ils durent se résoudre à refuser toutes les requêtes concernant les soins et la nourriture ne pouvant pas être traitées sur place. Parmi ceux n'ayant put recevoir de l'aide, il y avait des survivants en provenance de La station de ski de Pleasant Valley. Ces derniers, humiliés et laissés à leurs sorts, formèrent un groupe sous la direction de David Thorpe, un homme froid et brutal. Il transformera les réfugiés en de redoutables pillards. Plus tard, les Samaritains regretteront amèrement de ne pas avoir put les aider car ils deviendront rapidement un groupe dangereux, lançant des attaques depuis le Sommet du monde, dans les montagnes des Appalaches.

Les Samaritains étaient loin d'être unifiée et les dirigeants devaient faire preuve de beaucoup de tacts et de diplomatie pour éviter la dissolution de leur jeune organisation. Cette fragilité fût mise en évidence après les quelques mois qui suivirent la Grande Guerre quand l'Agent en chef Mayfield, qui imposait des règles strictes sur la ville de Morgantown, ordonna à ses officiers de polices de tirer sur des étudiants rebelles de l'Université de Vault-Tec et d'imposer un couvre-feu. Melody Larkin tenta de raisonner Mayfield mais, elle réalisa très vite qu'une confrontation directe risquerait de faire partir le corps de police du groupe des Samaritains. Ainsi, elle demanda à Abigale Poole, la dirigeante du Gouvernement d'urgence de Charleston, de résoudre la situation.

Ironiquement, ce sera l'un des événements le plus tragique d'Après-guerre qui permettra aux Samaritains de renforcer sa structure dirigeante et de transformer leurs organisations en une organisation à la fois plus unie et plus efficace.

Fondateurs des Samaritains : de gauche à droite, Jeff Nakamura, Maria Chavez, Melody Larkin, Sanjay Kumar

Inondation de Noël[modifier | modifier le wikicode]

La ville de Charleston était devenue un symbole d'espoir pour les survivants du nouveau monde et attirait les convoitises du fait de ses richesses. En 2082, un groupe de pillards mené par Rosalynn Jeffries profita de la veille des fêtes de Noël pour lancer une attaque sur la ville. Après une bataille acharnée qui provoquera nombre de morts et de blessés les Samaritains repousseront l'assaut et feront prisonnier Rosalynn. Confiant sur leurs capacités à défendre la ville, les Samaritains concevront un plan pour en finir une bonne fois pour toute avec le menace des pillards du Sommet du monde. Ils feront croire à la mort de Rosalynn pour provoquer la colère de David Thorpe et ainsi l'obliger, lui et son groupe, à descendre des montagnes pour se rendre à Charleston. Bien que la colère de David Thrope fut réel il n'était pas idiot et, au lieu d'une confrontation direct qui l'aurait probablement mené à sa perte, il décida de faire détruire le Barrage de Summersville, qui retenait un grand lac en amont de Charleston, à l'aide de mini-bombes nucléaires qu'il avait réussi à voler à la Confrérie de l'Acier. Ainsi, le jour de Noël 2082, Charleston fut balayé par les eaux et les pertes furent considérables.

Les survivants qui auront survécu à ce second apocalypse s'enfuiront de la ville pour ne jamais y revenir. Quant à ce qu'il restait des Samaritains, ils iront établir leur nouvelle base principale à l'Aéroport de Morgantown. Tous les efforts de reconstructions des cinq dernières années furent purement et simplement anéantis, mais les idéaux et la motivation des Samaritains ne disparurent pas. Au contraire, ils étaient encore plus déterminés qu'auparavant et décidèrent de réformer leur organisation.

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Les samaritains apparaîssent seulement dans Fallout 76.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • Fallout wiki (english)
  • Guide officiel de Fallout 76
  • Entrées de terminal du Capitole de Charleston
  • Lettres de 'R'

Références[modifier | modifier le wikicode]