Miliciens du Commonwealth

De Les Archives de Vault-Tec
(Redirigé depuis Miliciens)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Miliciens du Commonwealth
Fo4 miliciens drapeau.png
Vue d'ensemble
typeMilice paramilitaire
leadersGénéral Becker (? - 2282)
Général McGann (2282 - 2287)
Unique Survivant (optionnel)
fondateurInconnu
Société
structureOrganisation paramilitaire hiérarchique dirigée par un général
membres notablesHollis
Preston Garvey
Ronnie Shaw
Miliciens
Sarge
Unique Survivant (optionnel)
Territoires
quartier-généralLe Château (? - 2240[1][2], 2287(8)[3])
lieux notablesCommonwealth
Sanctuary Hills
Le Château (avant-poste principal)

Les Miliciens du Commonwealth sont une faction présente dans le Commonwealth de 2287.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Les Miliciens sont fondés à la suite d'efforts communs de plusieurs petites communautés pour se protéger des nombreux dangers présents dans le Commonwealth. L'organisation s'étend ensuite largement, gagnant à la fois effectifs et ressources. Ils obtiennent leur première reconnaissance de la part du Commonwealth après avoir défendu avec succès Diamond City d'une attaque de super mutants en 2180.[4]

Après avoir obtenu suffisamment de ressources, les Miliciens prennent finalement le contrôle de Fort Indépendance, le transformant en leur principale base d'opérations. Renommé «Le Château», le groupe reconvertit une large portion du fort en armurerie, et érige également une tour radio pour diffuser le signal «Radio Liberté», une station avertissant les membres des Miliciens des communautés du Commonwealth en danger.[3]

Cependant, avec la mort de leur leader, le général Becker, en 2282, les Miliciens doivent faire face à des violences internes et à la lutte pour le pouvoir.

En 2287, après avoir largement marqué l'histoire du Commonwealth, les Miliciens sont forcés de quitter le fort à la suite d'une attaque de Fangeux.[1] Dans un ultime effort pour tenter de protéger l'armurerie, le général McGann s'enferme alors lui-même derrière une myriade de défenses, se condamnant à mourir de faim. Malgré cela, son sacrifice mortel permet au sanctuaire d'être épargné des Fangeux.

La perte du Château ne fait qu'exacerber les conflits internes, et le désaccord sur le nouveau leader potentiel rend l'organisation extrêmement fragile à cause de luttes politiques. La situation atteint son point d'orgue à la suite du Massacre de Quincy, qui dissout finalement la totalité de l'organisation.[5]

Après cette dure épreuve, seuls des vestiges des anciens Miliciens continuent d'exister. La plupart des membres ont quitté le territoire ou ont été tués, affaiblis par l'isolement, à l'exception de Preston Garvey. L'un des seuls survivants à être parvenu à s'échapper du massacre, il maintient toujours sa loyauté à la cause des Miliciens.

Plusieurs mentions discrètes sont faites à propos de batailles/séries de batailles entre les Miliciens et l'Institut, notamment par Piper, mais il n'y a aucune autre référence de ce genre d'événements dans le jeu.

Organisation[modifier | modifier le wikicode]

McGann, ancien général
Unique Survivant, général
Preston Garvey et Ronnie Shaw, soldats

Relations extérieures[modifier | modifier le wikicode]

Les Miliciens construisent des colonies à travers le Commonwealth pour abriter les survivants.
Ils sont hostiles envers l'Institut. Ils sont cependant alliés au Réseau du Rail, en les aidants grâce à leur puissance de feu. La Confrérie de l'Acier n'interfère pas avec leurs actions, sauf si l'Unique Survivant est le général et qu'il est hostile envers la CDA. Les Miliciens sont aussi hostiles envers les pillards du DLC Nuka-World.

Interactions avec le personnage joueur[modifier | modifier le wikicode]

Peu après s'être échappé de l'Abri 111, l'Unique Survivant parvient au Musée de la Liberté, attaqué par une bande de pillards. Avec l'aide des Miliciens coincés en haut, il doit se frayer un chemin jusqu'à l'étage, où il rencontre Preston Garvey, leader d'un petit groupe de Miliciens. Ce dernier lui propose alors des les rejoindre, débutant ainsi la série de quêtes des Miliciens. Tout au long de ces quêtes, l'Unique Survivant devra mener les Miliciens et remplir certaines tâches, notamment en prenant le contrôle de plusieurs colonies en leur nom. Cette série s'achève avec une quête dans laquelle les Miliciens reprendront leur ancien quartier général, Le Château. Une fois toutes les quêtes des Miliciens complétées, de nouvelles seront données par Preston Garvey pour revenir en arrière à travers toutes les missions précédemment effectuées. Cela implique de remplir à nouveau les mêmes objectifs, et ainsi de suite.

Les Miliciens sont une faction bienveillante, et resteront amicaux avec le joueur même si ce dernier s'allie avec l'une des trois autres factions principales (la Confrérie de l'Acier, l'Institut ou le Réseau du Rail). Mais le joueur peut également refuser de rejoindre ces trois factions et remplir la quête principale en restant fidèle uniquement aux Miliciens.

Après avoir complété l'histoire principale aux côtés des Miliciens, des soldats de leur armée patrouilleront dans le Commonwealth. L'Unique Survivant obtiendra occasionnellement la quête "Défendre le Point de contrôle" dans laquelle il devra prêter main-forte à une patrouille de Miliciens pour défendre une position contre des synthétiques de l'Institut, des pillards, des goules, ou la Confrérie de l'Acier s'ils lui sont hostiles.

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Les Miliciens du Commonwealth apparaît seulement dans le jeu Fallout 4.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 et 1,1 Messages d'écran de chargement de Fallout 4 : «Les Miliciens possédaient autrefois leur QG à Fort Independence, connu sous le nom de "Château", dans la partie sud de Boston. Mais cette occupation a pris fin lorsqu'une créature gigantesque venue de la mer les en a chassés il y a plusieurs décennies.»
  2. Messages d'écran de chargement de Fallout 4 : «Fort Independence a reçu son nom en 1797, lors d'une cérémonie présidée par le président John Adams. Avant cela, il portait le nom de Castle William, puis de Fort Adams. Avant sa destruction en 2240, la fortification servit de quartier général aux Miliciens.»
  3. 3,0 et 3,1 Messages d'écran de chargement de Fallout 4 : "Radio Liberté est la station de radio des Miliciens, qui leur permet de diffuser des alertes dans tout le Commonwealth depuis leur quartier général du Château."
  4. Messages d'écran de chargement de Fallout 4 : «Les Miliciens sont devenus célèbres en 2180, en défendant brillamment la ville de Diamond City contre l'attaque d'une horde de super mutants.»
  5. Preston Garvey : «J'étais dans le groupe du colonel Hollis. Une bande de mercenaires, les Artilleurs, avait attaqué Quincy. Les habitants avaient appelé les Miliciens à la rescousse. On a été les seuls à venir. Les autres groupes... Ils ont tourné le dos à leurs compagnons et aux gens de Quincy. On n'a pas été nombreux à s'en sortir. Le colonel Hollis y est resté, alors j'ai dû prendre les survivants en charge. On n'a jamais trouvé d'endroit sûr où s'établir. On a enchaîné les désastres... Vous avez bien vu comment ça a fini, à Concord.»