Samaritains : Différence entre versions

De Les Archives de Vault-Tec
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
(Correction mineure sur les majuscules de certains mots communs, ajout de la rubrique Voir aussi, ajout de la catégorie Samaritains)
m (Correction d'un nom propre)
 
Ligne 22 : Ligne 22 :
 
Pendant un temps, Charleston était devenu le cœur de la reconstruction des Appalaches grâce à eux. Malheureusement, plus les semaines s'écoulaient, plus il y avait de réfugiés. Ils durent se résoudre à refuser toutes les requêtes concernant les soins et la nourriture ne pouvant pas être traitées sur place. Parmi ceux n'ayant pu recevoir de l'aide, il y avait des survivants en provenance de la [[station de ski de Pleasant Valley]]. Ces derniers, humiliés et laissés à leur sort, formèrent un groupe sous la direction de [[David Thorpe]], un homme froid et brutal. Il transformera les réfugiés en de redoutables pillards. Plus tard, les Samaritains regretteront amèrement de ne pas avoir pu les aider car ils deviendront rapidement un groupe dangereux, lançant des attaques depuis le [[Sommet du monde]], dans les montagnes des Appalaches.
 
Pendant un temps, Charleston était devenu le cœur de la reconstruction des Appalaches grâce à eux. Malheureusement, plus les semaines s'écoulaient, plus il y avait de réfugiés. Ils durent se résoudre à refuser toutes les requêtes concernant les soins et la nourriture ne pouvant pas être traitées sur place. Parmi ceux n'ayant pu recevoir de l'aide, il y avait des survivants en provenance de la [[station de ski de Pleasant Valley]]. Ces derniers, humiliés et laissés à leur sort, formèrent un groupe sous la direction de [[David Thorpe]], un homme froid et brutal. Il transformera les réfugiés en de redoutables pillards. Plus tard, les Samaritains regretteront amèrement de ne pas avoir pu les aider car ils deviendront rapidement un groupe dangereux, lançant des attaques depuis le [[Sommet du monde]], dans les montagnes des Appalaches.
  
Les Samaritains étaient loin d'être unifiés et les dirigeants devaient faire preuve de beaucoup de tacts et de diplomatie pour éviter la dissolution de leur jeune organisation. Cette fragilité fût mise en évidence après les quelques mois qui suivirent la Grande Guerre quand l'[[agent en chef Mayfield]], qui imposait des règles strictes sur la ville de [[Morgantown]], ordonna à ses officiers de polices de tirer sur des étudiants rebelles de l'[[université de Vault-Tec]] et d'imposer un couvre-feu. [[Melody Larkin]] tenta de raisonner Mayfield mais, elle réalisa très vite qu'une confrontation directe risquerait de faire partir le corps de police du groupe des Samaritains. Ainsi, elle demanda à [[Abigale Poole]], la dirigeante du Gouvernement d'urgence de Charleston, de résoudre la situation.
+
Les Samaritains étaient loin d'être unifiés et les dirigeants devaient faire preuve de beaucoup de tacts et de diplomatie pour éviter la dissolution de leur jeune organisation. Cette fragilité fût mise en évidence après les quelques mois qui suivirent la Grande Guerre quand l'[[agent en chef Mayfield]], qui imposait des règles strictes sur la ville de [[Morgantown]], ordonna à ses officiers de polices de tirer sur des étudiants rebelles de l'[[université Vault-Tec]] et d'imposer un couvre-feu. [[Melody Larkin]] tenta de raisonner Mayfield mais, elle réalisa très vite qu'une confrontation directe risquerait de faire partir le corps de police du groupe des Samaritains. Ainsi, elle demanda à [[Abigale Poole]], la dirigeante du Gouvernement d'urgence de Charleston, de résoudre la situation.
  
 
Ironiquement, ce sera l'un des événements les plus tragiques d'Après-guerre qui permettra aux Samaritains de renforcer sa structure dirigeante et de transformer leur organisation en une organisation à la fois plus unie et plus efficace.
 
Ironiquement, ce sera l'un des événements les plus tragiques d'Après-guerre qui permettra aux Samaritains de renforcer sa structure dirigeante et de transformer leur organisation en une organisation à la fois plus unie et plus efficace.

Version actuelle datée du 18 mai 2020 à 17:25

Samaritains
FO76 Twitter Responders.jpg
Vue d'ensemble
typeOrganisme d'aide au sinistre
leadersMaria Chavez & Dassa Ben-Ami
fondateurPompiers, Policiers et Médecins de Charleston
Société
membres notablesColonel
Delbert Winters
Kesha McDermott
Melody Larkin
Claire Hudson
Sanjay Kumar
Jeff Nakamura
Territoires
quartier-généralCharleston (jusqu'à 2082)
Aéroport de Morgantown
lieux notablesCaserne de Charleston
Flatwoods
Point Pleasant
Relations & associations
divisionsTêtes Brulées
relationsGouvernement d'urgence de Charleston

Les Samaritains sont une faction apparu dans les Appalaches peu après la Grande Guerre et disparu en 2102. Composée uniquement de volontaires, elle a pour but d'assurer une aide d’urgence aux survivants des différentes villes en fournissant des pompiers, des policiers, du personnel médical ainsi qu'un système automatisé qui enseigne aux survivants les compétences de base en matière de survie[1].

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Les débuts[modifier | modifier le wikicode]

Les Samaritains sont apparus grâce à la coopération entre les pompiers, policiers et médecins urgentistes de Charleston à la suite des événements de la Grande Guerre.

Au vu du chaos qui s'est abattu après la chute des bombes, il était nécessaire de maintenir un corps d'urgence pour répondre aux besoins des survivants. Dans un premier temps, les Samaritains décidèrent de garder le même moyen de fonctionnement qu'auparavant et on faisait appel à eux encore par leurs métiers d'avant-guerre. Ils respectaient scrupuleusement l'ancienne chaîne de commandement et faisaient tout pour garder leur indépendance (vis-à-vis notamment du nouveau Gouvernement d'urgence de Charleston qui souhaitait en prendre la direction).

Pendant un temps, Charleston était devenu le cœur de la reconstruction des Appalaches grâce à eux. Malheureusement, plus les semaines s'écoulaient, plus il y avait de réfugiés. Ils durent se résoudre à refuser toutes les requêtes concernant les soins et la nourriture ne pouvant pas être traitées sur place. Parmi ceux n'ayant pu recevoir de l'aide, il y avait des survivants en provenance de la station de ski de Pleasant Valley. Ces derniers, humiliés et laissés à leur sort, formèrent un groupe sous la direction de David Thorpe, un homme froid et brutal. Il transformera les réfugiés en de redoutables pillards. Plus tard, les Samaritains regretteront amèrement de ne pas avoir pu les aider car ils deviendront rapidement un groupe dangereux, lançant des attaques depuis le Sommet du monde, dans les montagnes des Appalaches.

Les Samaritains étaient loin d'être unifiés et les dirigeants devaient faire preuve de beaucoup de tacts et de diplomatie pour éviter la dissolution de leur jeune organisation. Cette fragilité fût mise en évidence après les quelques mois qui suivirent la Grande Guerre quand l'agent en chef Mayfield, qui imposait des règles strictes sur la ville de Morgantown, ordonna à ses officiers de polices de tirer sur des étudiants rebelles de l'université Vault-Tec et d'imposer un couvre-feu. Melody Larkin tenta de raisonner Mayfield mais, elle réalisa très vite qu'une confrontation directe risquerait de faire partir le corps de police du groupe des Samaritains. Ainsi, elle demanda à Abigale Poole, la dirigeante du Gouvernement d'urgence de Charleston, de résoudre la situation.

Ironiquement, ce sera l'un des événements les plus tragiques d'Après-guerre qui permettra aux Samaritains de renforcer sa structure dirigeante et de transformer leur organisation en une organisation à la fois plus unie et plus efficace.

Fondateurs des Samaritains : de gauche à droite, Jeff Nakamura, Maria Chavez, Melody Larkin, Sanjay Kumar

Inondation de Noël[modifier | modifier le wikicode]

La ville de Charleston était devenue un symbole d'espoir pour les survivants du nouveau monde et attirait les convoitises du fait de ses richesses. En 2082, un groupe de pillards mené par Rosalynn Jeffries profite de la veille des fêtes de Noël pour lancer une attaque sur la ville. Après une bataille acharnée qui provoqua nombre de morts et de blessés, les Samaritains repousse l'assaut et font prisonnier Rosalynn. Confiant sur leurs capacités à défendre la ville, les Samaritains conçoivent alors un plan pour en finir une bonne fois pour toute avec le menace des pillards du Sommet du monde. Ils feront croire à la mort de Rosalynn pour provoquer la colère de David Thorpe et ainsi l'obliger, lui et son groupe, à descendre des montagnes pour se rendre à Charleston. Bien que la colère de David Thrope fut réel, il n'était pas idiot et au lieu d'une confrontation direct qui l'aurait probablement mené à sa perte, il décida de faire détruire le barrage de Summersville, qui retenait un grand lac en amont de Charleston, à l'aide de mini-bombes nucléaires qu'il avait réussi à voler à la Confrérie de l'Acier. Ainsi, le jour de Noël 2082, Charleston fut balayé par les eaux et les pertes furent considérables.

Les survivants qui auront survécu à ce second apocalypse s'enfuiront de la ville pour ne jamais y revenir. Quant à ce qu'il restait des Samaritains, ils iront établir leur nouvelle base principale à l'aéroport de Morgantown. Tous les efforts de reconstructions des cinq dernières années furent purement et simplement anéantis, mais les idéaux et la motivation des Samaritains ne disparurent pas. Au contraire, ils étaient encore plus déterminés qu'auparavant et décidèrent de réformer leur organisation.

Reconstruction[modifier | modifier le wikicode]

La ville de Morgantown s'avéra être une place de choix. Après avoir résolu les problèmes provoqués par un gang local, les Samaritains avaient désormais une nouvelle base judicieusement placée entre les différentes factions installées dans les Appalaches : à distance respectable entre eux et les pillards, tout en ayant un contact facilité avec la Confrérie de l'Acier et les États Libres. Ils restaureront d'anciennes infrastructures de Morgantown pour produire de la nourriture et assurer leurs sécurités. Ils iront même jusqu'à installer une seconde base d'opération dans la petite ville de Flatwoods.

Leur accès à des vivres, à des médicaments et à d'autres ressources de première nécessité permettront d'établir des relations solides avec les États Libres et la Confrérie et des caravanes parcourront régulièrement les Rocheuses escarpées pour commercer avec eux ou les approvisionner. 4 ans après l’inondation, en Janvier 2086, les Samaritains atteindront le sommet de leur puissance et de leur influence après avoir combattu au coté des troupes blindés de la Confrérie les super mutants d'Huntersville. Leur victoire sembla sonner l'apparition d'une nouvelle ère pour les Appalaches, les Samaritains et la Confrérie ayant formés officiellement une alliance avec la Confrérie ce qui a permis petit à petit de repousser les Pillards installés dans les montagnes (en plus de l'aide apportée par le mystérieux Ordre des Mystères).

Cependant, cette nouvelle ère n’apparaîtra finalement jamais. L'Enclave, à l'abri des regards indiscrets, était en plein conflit interne depuis que le Président Thomas Eckhart décida de son propre chef de s'emparer du pouvoir absolu. Malgré la présence des robots-espions chinois, des super mutants d'Huntersville et d'autres monstruosités irradiés, le système de sécurité automatisée du territoire des Appalaches ne considérait pas que c'était des menaces suffisantes pour modifier le niveau de DEFCON actuel. Le Président auto-proclamé décida donc de libérer un des projets scientifiques de l'Enclave, les Sulfuries, pour augmenter la dangerosité du territoire et ainsi forcer le système à augmenter son niveau DEFCON. Bientôt les Sulfuries infesteront les Tourbières à canneberges et commenceront ensuite à envahir les régions alentour. L'apparition de ces créatures sera un choc pour tous les habitants de la région et la peste qui les accompagnera deviendra au final le plus gros danger que les Appalaches auront connus depuis la chute des bombes. Les Samaritains décideront de riposter face à cette nouvelle menace en organisant un corps armé spécialisé, les Têtes Brulées, grâce à l'expérience de Melody Larkin et d'un déserteur de la Confrérie : Hank Madigan. Ils seront le premier rempart entre la peste, qui prendra le nom de Contagion Calcinés, et les habitants à l'ouest des Appalaches.

Chute d'un idéal[modifier | modifier le wikicode]

Malheureusement, les Samaritains sous-estimeront la nouvelle menace. Maria Chavez, qui est considérée comme la meneuse de l'organisation depuis leur arrivé à Morgantown, considérait que les avertissements de la Confrérie de l'Acier étaient exagérés et que leur penchant militariste ainsi que leurs demandes incessantes d'approvisionnement devenaient pesant pour les Samaritains. Ce qui était au départ la promesse d'une grande alliance entre les Samaritains et la Confrérie se transformera bientôt en un climat de tension qui sera à son apogée le 12 Mars 2095 quand la Confrérie réclamera les résultats des recherches d'Amy Kerry, Amy travaillant sur un moyen de surveiller la progression de la nouvelle contagion. La chute de la Confrérie en Août 2095 laisseront les Samaritains seuls face à la menace des Sulfuries et ce ne serait qu'une question de temps avant qu'ils ne soient, eux aussi, éradiqués de la surface des Appalaches. Les Pillards, fuyant les montagnes à l'approche de la contagion, arrivèrent en masse dans la Forêt et petit à petit s'emparèrent de la majorité des avant-postes des Samaritains, y compris Flatwoods.

Les meneurs des Samaritains commencèrent à réaliser leur erreur, malheureusement beaucoup trop tard pour pouvoir sauver la situation. Le projet de recherche pour trouver un vaccin contre la contagion fut lancée trop tard et il ne put être utilisé par les Têtes Brulées alors qu'ils se lançaient contre la menace calcinée. En septembre 2096, tout était prêt pour confectionner le vaccin, mais les attaques incessantes des calcinés bloquèrent les principaux réseaux de communication ce qui empêchera le Dr. Hudson de le terminer. Face au retard concernant la distribution du vaccin, les Têtes Brulées décidèrent de préparer une opération pour sceller le tunnel de Big Bend, principal point d'accès des calcinés vers la partie ouest des Appalaches, pour offrir du temps aux Samaritains. L'opération sera lancée fin Octobre et sera un échec. De son côté, Hank Madigan était en quête du système de détection des calcinés développé par les Etats Libres mais sera capturé et tué par les Pillards en essayant de l'obtenir. Ce double échec provoqua l'arrivée de hordes innombrables de calcinés sur l'aéroport de Morgantown le 7 Novembre 2096 et signa la fin des Samaritains.

En 2102, la totalité des endroits jadis habités par les Samaritains seront désormais occupés par toutes sortes de mutants et de calcinés, l'existence des Samaritains ne transparaîtrant plus qu'à travers les équipements et les ressources qu'ils auront laissé derrière eux.

Cependant, en 2103, après que la contagion calcinés aient été maîtrisée, à défaut d'être totalement anéanti, par les habitants de l'Abri 76, de nouveaux habitants arrivèrent dans les Appalaches. Parmi eux, Heather Ellis, arrivée avec les Colons, s'installa à Flatwoods. Cette dernière, en découvrant l'histoire des Samaritains, décida de commencer à faire revivre le groupe en rejoignant elle-même l'organisation. Une autre arrivante, Tiffany Brantley, décida également de rejoindre les Samaritains et plus spécifiquement les Têtes Brulées.

Structure[modifier | modifier le wikicode]

Rangs[modifier | modifier le wikicode]

Affiche de recrutement des Samaritains : « Volontaires demandés ! »
  • Candidat au volontariat : Futur membre étant en train de passer les entraînements de base (que cela soit par un autre Samaritain ou par le programme automatisé d'entrainement), ou étant encore trop jeune pour être considéré comme un membre à part entière. Toutes personnes ayant au minimum 13 ans peut être promu. Bien que les candidats ont une maison qui leurs est affectés, ils n'ont pas encore de travail ou de spécialisation.
  • Volontaire : Membre ayant reçu un entrainement de base reçu par un Samaritain ou par le programme automatisé d'entrainement. Ils obtiennent des rations quotidiennes, ont accès au système de communication des Samaritains et obtiennent des réductions chez les vendeurs de l'organisation. Comme les candidats, ils ont une maison assignée mais obtienne en plus un travail et se spécialise dans un domaine. Pour devenir volontaire il faut réussir deux expérimentations ou sessions d’entraînements.
  • Samaritain : Membre totalement entraîné et expérimenté ayant un travail, une spécialité et une maison assignée. Ils sont aussi en charge des volontaires et des nouveaux candidats de l'organisation.
    • Tête Brûlée : Membre du corps de combat d'élite entraîné à combattre dans les environnements dangereux (comme la Cendrière) et, plus tard, à combattre les Calcinés.
  • Samaritain senior : De fait, les dirigeants des Samaritains. Ce sont les fondateurs et/ou les personnes ayant étés dans l'organisation depuis ses débuts.

Divisions[modifier | modifier le wikicode]

Têtes Brûlées

Mené par Melody Larkin, cette division a été créée pour explorer la région de la Cendrière peu après la création des Samaritains. Leur quartier général est situé dans la caserne de Charleston et la division est composée d'anciens pompiers d'avant-guerre et de volontaires d'après-guerre. Pour rejoindre les Têtes Brûlées il faut suivre un entrainement rigoureux et seuls les plus motivés peuvent espérer rejoindre leurs rangs. De plus, après l'apparition de la Contagion Calcinés, un nouvel objectif a été donné aux Têtes Brûlés : combattre la menace. L'entrainement est donc devenu encore plus difficile, provoquant parfois la mort de ceux tentant leur chance. Ils seront totalement éradiqués durant leur dernière opération désespérée au Tunnel de Big Bend.

Corps paramédicale

L'ensemble des professionnels de la santé des Samaritains. Surtout basé à Flatwoods, le corps paramédicale offrait une aide médicale et participait à l'effort de recrutement de l'organisation. Ils seront totalement éradiqués durant l'assaut des Calcinés contre l'aéroport de Morgantown.

Force de police

L'ensemble des agents de l'ordre des Samaritains.

  • Département de police de Charleston : Responsable du maintien de l'ordre dans la ville de Charleston. La majorité d'entre-eux seront tués durant l'Inondation de Noël. Les survivants iront rejoindre le département de police de Morgantown après le déplacement du QG des Samaritains.
  • Département de police de Morgantown : A participé à la défense de l'aéroport de Morgantown et à la protection des citoyens de la ville en elle-même.

Ils seront totalement éradiqués durant l'assaut des Calcinés contre l'aéroport de Morgantown.

Technologies[modifier | modifier le wikicode]

Les Samaritains dépendaient énormément des infrastructures et ressources existantes des services de polices, de pompiers et de médecins d'avant-guerre des Appalaches. Leur technologie la plus notable est l'ensemble des protectrons et des eyebots qu'ils ont reprogrammés pour assister les survivants de la Grande Guerre. Cependant, ils n'étaient pas parfait et souffraient parfois de problèmes techniques (programmation, électronique, etc.). Sanjay Kumar et Miguel Caldera, respectivement ingénieur et programmeur, étaient devenus deux membres essentiels pour le maintien et la réappropriation des technologies d'avant-guerre pour les Samaritains.

Une seconde technologie importante utilisée par les Samaritains est le réseau de communication et de surveillance de la Forêt, la Garde Forestière. Il s'agissait d'un réseau automatisé de robots qui surveillait en permanence la région forestière à l'ouest des Appalaches. Au départ, juste un simple système d'alarme, il est devenu avec le temps un véritable soutien logistique a mesure que les Pillards, et plus tard les Calcinés, s'approchaient des installations des Samaritains. Les robots sont simples à remplacer, à garder en état et ne se reposent jamais. Sanjay Kumar et Chelsea McKee étaient les responsables de ce réseau. Il s'est avéré que la Garde Forestière était particulièrement fiable, continuant de fonctionner même après l'extinction des Samaritains de 2096, relayant des alertes qui furent utiles pour les habitants de l'Abri 76.

Relations extérieures[modifier | modifier le wikicode]

Les Samaritains ont eu des relations compliquées avec la Confrérie de l'Acier. Au départ les objectifs entre les deux groupes concordaient et ils formeront une quasi-alliance à partir de 2086. Cependant, l'apparition de la Contagion Calcinés et la façon différente qu'avaient les deux groupes à traiter le problème dégraderont énormément les relations. La Confrérie de l'Acier, militariste, utilisera des moyens de pression pour acquérir des ressources (à la fois humaines et matérielles) pour lutter contre les calcinés. Les Samaritains de leur coté ne comprendront que trop tard le menace que représentent les Calcinés et considéreront que la Confrérie exagérait à propos de le menace et l'utilisait comme prétexte pour exploiter leurs ressources.

Les Samaritains auront également une relation plus ou moins équivalente avec les Etats-Libres. Ils entretiendront des relations cordiales et échangeront ensemble des technologies et des ressources par voies commerciales dans un premier temps. Ensuite la Contagion Calcinés se déclarera. Les Etats-Libres choisiront d'abandonner Harpers Ferry pour retourner s'abriter dans leurs bunkers et arrêteront de partager quoique ce soit avec l'extérieure, mettant fin la relation qu'ils avaient avec les Samaritains.

Membres importants[modifier | modifier le wikicode]

Pour les membres spécifiques aux Têtes Brûlées, voir la page concernée : Membres connus.

2077 à 2096[modifier | modifier le wikicode]

Samaritains seniors

Equipe d'intervention rapide

Réseau d'approvisionnement

Garde Forestière

Division des crimes graves

  • Atkins - Policière de Charleston
  • Goldman - Policier de Charleston
  • Smith - Policier de Charleston

Flatwoods

Autres

A partir de 2102[modifier | modifier le wikicode]

Flatwoods

Autres

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Les samaritains apparaissent seulement dans Fallout 76.

Galerie[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]